Reprogrammation moteur : comment ça marche et quels sont les risques ?

Le moteur étant l’élément le plus indispensable dans une voiture, il est important de s’en préoccuper. Sorti d’usine, le moteur n’est pas à sa pleine puissance et donc nécessite une reprogrammation moteur. Cela va permettre au moteur de gagner en puissance et à la voiture de gagner en souplesse et en rapidité. Toutefois, la reprogrammation moteur comporte des risques quand elle est mal effectuée. Découvrez dans la suite de cet article le fonctionnement de la reprogrammation moteur Montluçon et ses risques.

Le principe de la réparation moteur

La réparation moteur s’avère être une opération mécanique qui consiste à modifier certaines données pour augmenter la puissance du moteur. Les données sont modifiées au niveau des axes tels que : le temps d’ouverture, le nombre d’injections par cycle, avance à l’injection et la pression d’injection. La réparation moteur est uniquement applicable sur les véhicules qui ont un système de gestion électronique d’injection. En modifiant la pression, cela joue sur la suralimentation. Toutes ces données reparamétrées permettent à la voiture de gagner en puissance et en ténacité.

A lire en complément : Quels sont les étapes pour obtenir son permis de conduire en province ?

Comment ça marche la réparation moteur Montluçon ?

La reprogrammation moteur Montluçon commence par un diagnostic où les techniciens s’assurent si la voiture est éligible ou non pour la reprogrammation moteur. Une fois le diagnostic passé, le véhicule passe à l’essai technique sur le banc de puissance. À cette étape, il est question pour les techniciens de vérifier si le moteur est en bon état et ne présente aucun déficit de puissance. Optimisation du boîtier électronique maintenant. C’est l’étape la plus cruciale et la plus longue. Les données du logiciel du boîtier sont modifiées pur booster au maximum la puissance du moteur. Ensuite, les techniciens passent aux essais de vérification du moteur. Cette phase permet de voir si la voiture et le moteur sont en bon état. Dans le cas échéant, des ajustements sont faits.

Quels sont les risques ?

La reprogrammation moteur, aussi efficace qu’elle soit, comporte des risques. Si la reprogrammation est mal faite, cela peut causer de grands dommages sur le moteur. Il est important de ne pas trop pousser les données de peur de devoir dépasser les limites de puissance tolérées. Cela pourrait abîmer brutalement des pièces du moteur. Le turbo et l’embrayage se verront un peu trop sollicités au-delà de leurs capacités respectives. À la longue, vous assisterez à la cassure de votre moteur. Il est donc important de faire la reprogrammation dans le respect de la capacité mécanique de la voiture et de choisir un professionnel compétent. Aussi, vous devez déclarer la reprogrammation moteur à votre assureur afin qu’il puisse réajuster le contrat en fonction de cela.

Sujet a lire : Dashcam : que faut-il savoir sur cette technologie embarquée ?