Formateur en écoconduite : un métier alliant passion et écologie

Former les usagers de la route à une conduite plus respectueuse de la préservation de l’environnement, telle est l’essence de la mission d’un formateur en écoconduite. Il transmet ses connaissances à ceux qui préparent leur permis de conduire. Découvrez dans cet article les caractéristiques de ce métier.

Comment devenir formateur en écoconduite ?

Certaines structures ou entreprises se sont spécialisées dans la formation de formateur en éco conduite. Elles font passer des séances de formation éco conduite sur 5 jours à des participants. Lors de ces enseignements, l’accent est mis sur les pratiques écologiques à adopter dans la conduite. De même, les futurs formateurs reçoivent des cours sur les risques afférents à la circulation routière. Ils apprennent autant comment les prévenir. À l’issue de cette formation, les formateurs reçoivent des attestations et certificats. Ces titres leur confèrent le statut de formateur en écoconduite.

Lire également : Comment entrer en possession de sa voiture de rêve ?

Comment exercer en tant que formateur en écoconduite ?

Après avoir suivi la formation et obtenu le certificat, vous pouvez proposer vos services de formation à des particuliers. Pour ce faire, ciblez les personnes qui sont sur le point de passer leur permis de conduire. Depuis 2009, les connaissances en écoconduite sont déterminantes lors de l’évaluation de l’examen de conduite. À l’instar de la connaissance des règles de courtoisie, celle des pratiques d’écoconduite peut vous valoir des bonus.

Former des salariés et employés

Il a également la possibilité de se porter vers les entreprises qui disposent de flotte de véhicules. Dans ce sens, il se rendra auprès des sociétés dont les employés font constamment usage de véhicules. Le fait pour ces entreprises de disposer d’un label écologique peut représenter un atout marketing considérable. S’il parvient à montrer cet avantage aux dirigeants, il pourrait obtenir leur confiance. Il peut par la suite organiser des séances pratiques et théoriques d’informations, de sensibilisation à l’endroit des employés. Dans un premier temps, il se chargera d’observer les comportements des employés au volant. Il prendra note et organisera une séance théorique plus tard. Au cours de celle-ci, il mettra en lumière les mauvaises habitudes et proposera les bons comportements. À l’issue de cette phase, il programmera une troisième phase pratique. Lors de celle-ci où il observera de nouveau la conduite des employés pour apprécier l’application des recommandations.

Lire également : Comment se passe l’entretien d’une voiture hybride ?

Objectifs des prestations d’un formateur en écoconduite

Lorsqu’il effectue des séances d’information et sensibilisation en entreprise, le formateur promeut les comportements écoresponsables. Ces recommandations peuvent contribuer à réduire la consommation d’essence de 1 L sur 100 km. De plus, il y aura une diminution des émissions de dioxyde de carbone et des émissions de gaz à effet de serre. Ces changements viendront rehausser l’image de l’entreprise. Mais pour parvenir à ses objectifs, le formateur doit d’abord se faire connaître. Une manière toute simple pour se donner de la visibilité revient à mettre en place un site web. Il peut également marquer sa présence sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, il lui suffit de créer une page Facebook et de l’alimenter avec du contenu attrayant.